Les disciplines

la Physique

Écrit par Pascal Belzanne. Publié dans Les disciplines

 L'enseignement de la Physique se déroule en séances de cours, de Travaux Dirigés et de Travaux Pratiques. En première année : 4H de cours/TD et 3H de TP. En deuxième année : 5H de cours/TD et 2H de TP.

 Comme les étudiants inscrits en première année viennent de filières pré-bac différentes et que leurs connaissances en Optique sont hétérogènes, les cours sont faits pour reprendre tous les fondamentaux afin que chaque étudiant parte sur des bases solides pour aborder les chapitres plus délicats.

Voici le contenu dans les grandes lignes :

première année :

- optique géométrique (les principes fondamentaux, généralités sur la formation des images,le dioptre plan et le prisme, le dioptre sphérique,le miroir plan et le miroir sphérique,éléments cardinaux des systèmes centrés, associations de systèmes centrés,utilisation des matrices, les lentilles minces dans l'approximation de Gauss, les oculaires, les instruments d'optique, les aberrations chromatiques, ouverture et champs)

- optique énergétique : photométrie et étude du corps noir

- structure de la matière 

- émission stimulée de photons : les lasers

- optique guidée : les fibres optiques

deuxième année :

- généralités sur les ondes

- interférences

- diffraction

- polarisation et biréfringence 

Partenariat avec le Synchrotron

Écrit par Pascal Belzanne. Publié dans Les disciplines

Dans le cadre du partenariat entre le Synchrotron SOLEIL et la région Centre, nous organisons pour chaque promotion du BTS une sortie au Synchrotron sur le plateau de Saclay (91). L'équipe de métrologie optique de SOLEIL propose également un stage pour un étudiant en fin de première année et fournit également un projet de deuxième année à un groupe d'étudiants.

pour plus de renseignements sur le Synchrotron :

www.synchrotron-soleil.fr

 

La visite du centre synchrotron SOLEIL présente de nombreux intérêts pour les étudiants en BTS Génie Optique option Optique instrumentale. Le synchrotron est constitué de nombreuses voies optiques permettant de sélectionner des longueurs d'onde ou de détecter et d'analyser des rayonnements. La majorité des optiques utilisés dans le synchrotron sont connues des étudiants car ils les ont étudiées dans d'autres systèmes (monochromateur, filtres, réseau, miroirs,...). Les principes physiques sur lesquels reposent la plupart des instruments du synchrotron sont au programme du BTS (diffraction, filtres interférentiels, dépôts de couche mince,...). En plus des aspects scolaires, il y a le côté professionnel qui semble tout aussi important. Le synchrotron regroupe une équipe technique de chercheurs, d'ingénieurs et de techniciens. Cela peut faire une expérience complémentaire au stage d'immersion dans le monde professionnel de fin de première année pour les étudiants et pourquoi pas, susciter des vocations.

Avant la visite :

-présentation du synchrotron par le professeur de Physique de la classe : pourquoi a-t-on besoin d’un synchrotron ? comment il fonctionne ?

-approfondissement de certaines notions : dispositifs (miroirs, lentilles et monochromateurs) utilisés en UV et en rayons X (car la plupart des instruments étudiés fonctionnent en visible et proche IR), loi de Bragg, sélection d’une longueur d’onde par miroir multicouche.-présentation de notions non au programme mais utiles et intéressantes : focalisation par les miroirs de Kirkpatrick-Baez, lentilles réfractives, sélection d’une longueur d’onde par les cristaux

Pendant la visite :

-Les étudiants réinvestissent leurs connaissances et font le parallèle entre les principes physiques, les instruments étudiés en cours et les différents composants d’une ligne de lumière du synchrotron,

-Echanges avec le personnel du synchrotron : règles de sécurité autour d’une telle installation, critères de recrutement, différents postes, hiérarchie,…

-Exposé par un chercheur centré plus sur les techniques utilisées (couplage de différents instruments pour augmenter la résolution ou la précision) que la théorie,

-Visite de la salle de métrologie (salle blanche) pour voir les appareils de contrôle des optiques (poli des surfaces, focale des miroirs et lentilles, …). Parallèle avec la salle de métrologie du lycée qu’ils utilisent.

-Visite d’une ligne de lumière où il est discuté de la précision recherchée et de la précision réellement atteinte. Discussion sur les méthodes de réglage utilisées.

-Les étudiants se rendent compte que la ligne de lumière est constituée des mêmes éléments (source, diaphragme, filtre, monochromateur, miroir, détecteur) qu’un autre instrument. Seules l’échelle et la qualité des éléments changent.

-Les étudiants réinvestissent leurs connaissances sur le réglage fin d’instruments optiques. La précision d’une focalisation sur une ligne de lumière est remarquable (de l’ordre du µm sur plusieurs mètres).

Après la visite :

-Retour sur les principes physiques sous-jacents aux explications qui n’ont pas été compris.

-Discussion sur la qualité des instruments vus.

-Discussion sur les métiers.

Ce travail est très valorisant pour les étudiants. Ils se rendent compte qu’ils comprennent plein de choses, que ce soit des principes physiques ou des procédés techniques. C’est une étape importante pour les aider à asseoir leurs connaissances et se sentir prêts à assumer un travail dans le monde professionnel.

l'AMOSO

Écrit par Administrateur. Publié dans Les disciplines

AMOSO : Analyse et Mise en Oeuvre des Systèmes Optiques

C'est le coeur de la formation d'optique. Cette discipline expérimentale s'appuie sur les concepts théoriques de toutes les matières du bts.
Elle est avant tout pratique, on privilégie à travers des séances de TP, la manipulation des systèmes optiques et les instruments de mesures associés. Elle est pluri-disciplinaire, l'étude et la mise en oeuvre des systèmes optiques sont abordées sous tous ses aspects (optique, électronique, construction). La formation est faite par l'intermédiaire de TP de 2 ou 4 heures et suivant des rotations.
Chaque rotation est précédée d'une préparation où les notions nécessaires au travail sont données. En fin de chaque rotation, on effectue une synthèse en fonction des résultats des travaux des étudiants. Puis un devoir est donné afin de vérifier si le contenu des différents TP est bien assimilé. Ce devoir, en début d'année est en deux parties : une théorique, deux heures sur table ; et une pratique : deux heures de manipulations sur un TP tiré au sort (plus tard, seule l'évaluation pratique est privilégiée).
Les deux premières rotations mettent en place les fondamentaux. Pour les rotations suivantes on aborde la notion de système. Nous commençons toujours par la mise en oeuvre. Dans les rotations suivantes les élèves abordent les réglages.Ceci fera l'objet à l'examen de l'épreuve E5.Un deuxième axe de l'enseignement en AMOSO est le projet de deuxième année. Un groupe d'étudiant se voit confier un projet de 150H00 environ. Ce projet, initié dans la grande majorité des cas par une entreprise, doit déboucher sur une réalisation d'un prototype.Ce fera l'objet d'une évaluation à l'examen (unité U61).

l'électronique

Écrit par Administrateur. Publié dans Les disciplines

 

L'Electronique en BTS Optique

  • Pourquoi apprendre l'électronique dans une Section de Technicien Supérieur en Génie Optique ?
- Dans notre environnement quotidien, on se rend compte que l'électronique est de plus en plus associé à l'optique. Exemples : Lecteur DVD, appareil photo numérique, lecteur de code barre, télescope, microscope, etc... - Afin de pouvoir comprendre le fonctionnement de ces appareils, il est nécessaire d'avoir des bases en électronique.
  • Quels sont les domaines dans lesquels on rencontre l'électronique ?
- Commande des systèmes mécaniques- Transmission d'informations par fibre optique- Traitement du signal issu de capteur optique- Commande des diodes lasers
  • Que demande t'on au futur technicien supérieur ?
- Son rôle se limite à adapter des structures électroniques existantes pour répondre à un cahier des charges. Il peut être amené à choisir des composants opto-électroniques comme des barettes CCD, des photodiodes ou encore des diodes lasers.
  • Comment est dispenser l'enseignement d'électronique ?
- Le module d'électronique comprend 2H00 de cours hebdomadaire, associé à 2H00 de travaux pratiques en groupe. Cet enseignement est directement appliqué en Analyse et Mise en Oeuvre des Systèmes Optiques conjointement avec les enseignants d'optique, de physique et de mécanique.
  • Vos professeurs seront :
Vincent GRIMAUD et Jérôme PIETRE.
  • Contenu de la formation :
L'enseignement de l'électronique se décline en deux parties :- l'électronique numérique.
  • Epreuves à l'examen :
- Une épreuve écrite de 1H30 se déroulera avec l'épreuve de physique optique (2H30). L'ensemble des deux notes a pour coefficient 4  (1,5 pour l'électronique et 2,5 pour la physique).
- Une épreuve pratique d'Analyse et de Mise en Oeuvre d'un Système Optique (AMOSO) de 4H00 (coefficient 4) est constituée d'une partie électronique de 1H00.

Les disciplines en BTS Systèmes Photoniques

Écrit par Administrateur. Publié dans Les disciplines

Les disciplines en BTS Systèmes Photoniques

Comme vous avez pu le voir dans la grille horaire du BTS, l'enseignement est constitué de matières générales et de matières scientifiques et professionnelles.

L'enseignement professionnel s'appelle AMOSO (analyse et mise en oeuvre des systèmes optiques). Cette matière s'appuie sur les connaissances acquises dans les matières scientifiques suivantes :

- la physique optique,

- l'électronique ,

- les mathématiques.

- le français,

- l'anglais.