Soleil Solidaire de Tours à Marrakech - Jour 5

Écrit par Inès et Chloé le . Publié dans Echange Franco-Marocain

Journée de travail sur Marrakech

25/02/2015 - Résumé en images

Jour précédent

 

Ce matin, réveil matinal pour Clémentine, Lucie, Léo, Alexandre et les deux Maxime qui sont partis courir à 7h avec M. Thibault. Nous nous sommes ensuite réunis à 8h pour prendre le bus de ville pour se rendre à Dar Bellarj où un petit déjeuner nous attendait.

Une fois le ventre plein nous nous sommes répartis en plusieurs groupes. L’un composé de Justine, Maxime M, Laure, Lorenzo, Théo et Inès ; l’autre de Clémentine, Clémence, Lucie, Maxime T, Léopold, Léo et Alexandre. Chloé s’est occupée du reportage photo. Pour le premier groupe la matinée a été rythmée par des échauffements et répétitions théâtraux sous l’œil avisé du metteur en scènes Saïd Chacour. En effet, depuis plusieurs mois, les marocains travaillent sur une pièce de théâtre illustrant l’échange franco-marocain autour de l’énergie solaire. Ils nous ont donc proposé de participer, en jouant le rôle des étudiants français dans la pièce mais également en écrivant les scènes représentant les raisons qui les auraient poussés à faire cet échange.

 

Le deuxième groupe quant à lui s'est occupé des expériences à réaliser sur le four solaire. Les filles se sont chargées de transformer un des fours pour l'adapter au séchage des aliments, alors que les garçons ont réalisé des expériences sur le four pour tester l'efficacité d'une lentille de Fresnel pour concentrer les rayons sur le plat de cuisson. Ils ont également monté la parabole.

 

 

 

 

 

Après le repas, les garçons ont continué leurs mesures. Ils ont notamment en premier lieu mesuré le temps qu'il fallait pour que l'eau boue grâce à la parabole. Par la suite ils se sont penchés sur l'évolution en température d'un litre d'eau au cours du temps pour un four solaire classique et un four solaire contenant une lentille de Fresnel.

   

 

Les filles ont testé le système de séchage et y ont apporté des modifications afin de l'améliorer.

 Le groupe théâtre s'est attelé quant à lui à l'écriture de scènes à insérer à la pièce.


 

Une fois les prémices des scènes écrites, nous nous sommes réunis pour réaliser une lecture de celles-ci.

Il nous faudra donc désormais les retravailler afin de les mettre en scène.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le goûter nous sommes ensuite rendus chez Maryvonne, où des gâteaux et du thé nous attendaient. Son mari nous a fait une visite commentée de leur magnifique Riad, ancien lieu de pouvoir de la fin du XIXème

 

 

 

 

Nous sommes finalement retournés à Dar Bellarj pour le dîner où nous avons fêté l’anniversaire d’Aziz, le directeur artistique de la fondation.

 

 

 

 

 

 

 Ecrit par Inès et Chloé

Jour suivant