Séjour en Ecosse comme premier prix du concours C.Génial

Écrit par Rohan NOWAK et Waldan GIRARD le . Publié dans Concours

 

 

 

 

 

Comme premier prix du concours C.Génial 2016 pour le projet Distilla'Sun, du 19 au 24 août 2016, TECHNIP qui est une des entreprises membres de la fondation C.Génial, nous a offert un déplacement à Aberdeen, capitale européenne du pétrole, où se situe l'une de ses nombreuses succursales. Nous avons passé deux jours dans l'entreprise et à notre demande, nous avons profité du déplacement pour visiter, à nos frais, Edimbourg et son festival ainsi qu'Aberdeen et ses alentours. 

 

 

Vendredi 19 août : Route vers Aberdeen

Nous sommes arrivés à Aberdeen en fin d’après-midi afin de prendre le train en direction d’Edimbourg. Après un voyage de deux heures et demie au cours duquel nous avons fait la connaissance d’Ecossais qui nous en ont appris davantage sur le pays, nous sommes allés à la rencontre de Joanne et Paul, des amis de la famille de Rohan qui nous ont accueillis dans leur maison à Haddington.

     

Samedi 20 et dimanche 21 août : 2 jours dans la région d’Edimbourg

Nous avons souhaité profiter de ce séjour en Ecosse pour découvrir la ville d’Edimbourg et son festival. En effet ce dernier est connu pour être le plus important festival d’art au monde.


          

Nous y avons croisé de nombreux artistes de rues que ce soit comédiens ou acrobates, et avons pu aussi assister au spectacle d’un illusionniste autour de la lumière.

                 

Nous avons pu constater que bon nombre de légendes ont marqué la ville qu’elles soient macabres avec des corps déterrés et des meurtres pour la science, ou plus sentimentales avec ce fameux chien nommé Greyfriars Bobby qui pendant 14 ans est allé chaque jour sur la tombe de son maître (probablement parce qu’il était nourri par les passants…).

                

En visitant le donjon d'Edinbourg, nous avons pu en savoir un peu plus sur le passé légendaire ou réel de la ville d'Edimbourg... 

Nous avons escaladé le mont nommé « Arthur’s seat » soit « Le siège d’Arthur » nous offrant une vue magnifique malgré un fort vent.

      

  

D’un point de vue culinaire, nous avons eu le plaisir de déguster un petit déjeuner écossais concocté par nos hôtes mais aussi quelques spécialités telles le fameux fish’n ships.

     

Chaque jour, nous avons pu profiter également de la ville en fin de journée. 

      

Nous sommes rentrés sur Aberdeen en fin de soirée dimanche soir pour découvrir un magnifique hôtel 4* en bord de plage que nous avait réservé l’entreprise Technip.

Lundi 22 août : Première journée dans l'entreprise TECHNIP

Ce matin le réveil fût très appréciable car suivi d’un excellent petit déjeuner dans l’hôtel. Nous avons fait la rencontre de Sarah Benabed de l’entreprise de TECHNIP qui nous a conduits au musée maritime d’Aberdeen. Nous avons pu constater qu'avant de vivre du pétrole depuis le milieu du XXème siècle, Aberdeen vivait de la pèche et de la construction navale.

    

Après la visite de ce dernier nous sommes allés dans les bâtiments de l’entreprise Technip où Cédric Mouchel, chef de projet, nous a accueillis et expliqué comment était constituée l’entreprise et quels étaient ses enjeux. Nous avons compris que cette entreprise à l'origine française, était présente dans le monde entier même si son siège social reste localisé à la défense. Cette entreprise est avant tout spécialisée dans l'aménagement des installations et transports offshore du pétrole et du gaz. Il nous a décrit les différents navires pétroliers de l’entreprise qui permettent de poser des pipelines sur les fonds marins, mais aussi de transporter les ROV (Remotely Operated Vehicle) ainsi que des plongeurs.

 Graeme Russell nous a ensuite exposé en détail le fonctionnement des ROV, des robots sous marins de tailles différentes permettant d’effectuer de la maintenance sur les installations pétrolières au fond de l’océan. Ceux-ci doivent être résistants et mobiles afin d’effectuer des opérations précises. Ils permettent d’intervenir à des profondeurs importantes inaccessibles aux humains. Ils sont équipés pour la plupart de deux bras articulés (à 5 et 7 mobilités), de moteurs, de lampes, de caméras et d’un sonar. Nous avons ensuite pu tester le simulateur des ROV utilisés pour par exemple des réparations sur des tuyaux au fond de la mer servant à former les pilotes.

C’est enfin Andy Butler qui nous a présenté le second moyen de maintenance sous-marine, soit les plongeurs. Les conditions de travail et le matériel de ces derniers ont beaucoup évolué au cours du temps, mais cela reste néanmoins un métier difficile. Il y a trois catégories de plongée : Descente à 10m, en tenue de plongée standard, descente à 50m où les plongeurs doivent respecter les paliers de décompression, et enfin descente de 100m à 350m, pour laquelle les plongeurs doivent subir une procédure d’adaptation de 24h et sont mis en quarantaine dans une chambre en surpression pendant leur mission de 28 jours, suivie d’une autre procédure d’adaptation pouvant aller jusqu’à 12 jours. Cela permet d’éliminer tout danger lié à un changement de pression trop important trop rapide.

  

En début de soirée nous sommes allés dîner dans un restaurant italien en compagnie de nos interlocuteurs du jour pour poursuivre les échanges.

Mardi 23 août : 2de journée dans l'entreprise TECHNIP

Ce matin, Cédric Mouchel nous a présenté un projet colossal sur lequel son équipe travaille depuis quatre ans : The Quad Project. Il s’agissait d’installer une nouvelle station d’extraction en mer du Nord pour le compte de la société BP entre autre. Cédric nous a donc retracé l'historique de étapes du projet comme par exemple le remplacement du FPSO (l'usine flottante qui permet de stocker le pétrole avant l'arrivé des tankers qui l'achemineront sur terre) qui se faisait trop vieux ainsi que l'installation des tuyaux ou pipelines du puits au FPSO avec les connections qui vont avec. Après cette présentation intéressante du projet Quad et la pause méridienne, nous sommes allés dans un autre bâtiment où Charlie Collet, manager du département T-MOS qui s'occupe de la gestion de la flotte à travers les différents coins du monde où TECHNIP intervient, nous a décrit son travail. Il nous a entre autres expliqué comment se déroulait l'envoi des bateaux sur différents sites ou encore comment s'effectuait le "ravitaillement" en tuyaux sur le bateau et le déploiement de ces derniers en mer. Nous avons été surpris de constater que ces tuyaux constitués de 2 cm d'acier pouvaient être enroulés en bobine....

    

Enfin, Ludovic Lacan (ingénieur et manager en recherche et développement dans les matériaux utilisés pour les "pipes") nous a décrit un peu plus les pipes et les matériaux qui peuvent les constituer pour lutter contre la corrosion, les pertes thermiques qui accroissent la viscosité du brut. Nous avons pu voir aussi les contraintes liées à l'utilisation de pipes de longue dimension donc de masse importante...

Nous avons pu terminer nos discussions dans un restaurant écossais d'Aberdeen.

 
Mercredi 24 août 2016 : Journée libre pour visiter Aberdeen

Nous avons décidé de rester un jour de plus à Aberdeen, la société Technip nous offrant la nuit d'hôtel, pour découvrir la ville et son entourage. En matinée, nous nous sommes rendus à Stonehaven, à 20 min d'Aberdeen en train, pour visiter le château de Dunnotar situé à environ 3 km au sud. Il s'agit d'une forteresse médiévale en ruine, construite sur un éperon rocheux. Son architecture est caractéristique du XIIème siècle. Dunnottar joua un rôle important dans l'histoire de l'Écosse depuis le Moyen Âge jusqu'à la période des Lumières, de par sa position stratégique sur une étroite terrasse côtière, surplombant d'un côté les voies de navigation vers le nord de l'Écosse et de l'autre pouvant contrôler les mouvements terrestres. Il résista en 1652 pendant huit mois aux troupes de Cromwell et fut démantelé en 1715.

   

  

 

De retour à Aberdeen après une pause déjeuner, nous avons traversé le centre d'Aberdeen et découvert la plage.

  

Nous avons fini la journée par un jeu que l'on pourrait appeler "Escape room" qui consiste à s'échapper d'une salle dans laquelle nous sommes enfermés en moins d'une heure en résolvant de nombreuses enigmes qui mènent à la clé de la porte ! Nous y sommes parvenus en 55 min ! 

 

Jeudi 25 août 2016 : Retour vers Tours