Est-ce que la roche calcaire absorbe les muons ?

Écrit par E.THIBAULT le . Publié dans Comment mesurer l'absorption des muons par le tuffeau ?

Avant de chercher une quelconque corrélation entre l'épaisseur de roche et le pourcentage d'absorption des muons, il nous était essentiel de vérifier que cette absorption avait bien lieu. Nous utilisons le terme d'absorption par souci de concision mais, en réalité, la roche n'absorbe pas à proprement parler les muons. Elle ne fait que les ralentir, les empêchant ainsi de parcourir une distance aussi importante que s'ils traversaient du vide.

  • Expérience 6

Hypothèse

Nous supposons que la roche calcaire absorbe les muons.

 

Protocole

Nous sommes allées dans une cave à Benais pour effectuer des mesures afin de valider ou invalider notre hypothèse. Nous voulions savoir si les muons traversent la roche calcaire sans être arrêtés ou si au contraire cette dernière en absorbe une partie.

Nous avons alors réalisé différentes mesures. Tout d'abord, une première à l'extérieur de la cave, une autre dans la cave à un niveau où le plafond est haut, et une dernière dans la même cave mais à un endroit où le plafond est plus bas (donc avec une épaisseur de roche au-dessus plus importante).

                      

Figure 12 : Photographie du cosmodétecteur dans les caves de Benais   Figure 13 : Photographie du cosmodétecteur à Benais

Résultats

 

Lieu de la mesure

Nombre de muons détectés

Extérieur

226 ± 12

Cave, plafond haut

51 ± 6

Cave, plafond bas

47 ± 7

 

Observations

On remarque que le nombre de muons détectés est plus important à l'extérieur qu'en sous-sol.

 

Interprétation

 

Cela confirme notre hypothèse. La roche absorbe bien les muons et nous allons à présent chercher à vérifier si une plus grande épaisseur de roche absorbe plus de muons.