Mesure à l'aide du système GPS/APRS

Écrit par Yann MASINSKI, Louis RAMU et Clément VIOLET – Elèves de 1ère S le . Publié dans Comment accéder à l'altitude du ballon au cours du vol ?


Pour suivre le ballon en cours de vol, nous avons décidé d’utiliser un système GPS/APRS, à savoir une tête GPS reliée à un émetteur qui envoie au sol la position du ballon en direct au moyen d’une onde radio de fréquence 144,8MHz. Ces ondes radio, utilisées uniquement par les radioamateurs, d’où notre collaboration avec le REF37, peuvent être reçues en direct avec un récepteur HF connecté à un ordinateur possédant un logiciel approprié (IU-View.32 nous concernant). Dans tous les cas, ces infos sont aussi collectées par toutes les stations de radioamateurs qui publient en temps quasi réel sur le site http://aprs.fi. Il suffit d’avoir l’identifiant de la balise que les radioamateurs du REF 37 nous ont attribués GPS, F6KCI-11.

L’émetteur radio (APRS) a été mis au point par les étudiants de l’IUT GE2I de Tours. 

Ce dispositif sera sensé nous fournir pendant le vol, toutes les 50 s (choix de l’IUT), l’altitude, la longitude et la latitude de la chaîne de vol. Certes nous n’avons besoin que de l’altitude, mais pour la suivre et augmenter nos chances de la retrouver, connaître la latitude et la longitude nous serons aussi très utiles.

 

La tête de GPS peut être repérée grâce au système de triangulation. Ce système consiste à repérer la position de la tête de GPS avec l’aide d’au moins 3 satellites pour obtenir les 3 coordonnées GPS comme l’indique le schéma ci-contre.

Nous avons établi une procédure de réglages pour le jour J qui n’a pas de raison de figurer dans ce document, mais en annexe.

Voici ce qu’ont donné les premiers tests réalisés à l’IUT pendant les vacances d’été :

A : altitude / Text : température extérieure / Pres : pression en kPa…

Les autres données de la carte d’acquisition ne nous seront pas utiles (températures et humidité), elles avaient été ajoutées pour un autre projet.

 

 

Capture d’écran du site aprs.fi traquant notre balise F6KCI-11

Les autres données de la carte d’acquisition ne nous serons pas utiles (températures et humidité), elles avaient été ajoutées pour un autre projet.

Par précaution, nous avons demandé à l’IUT d’ajouter une carte mémoire au cas où la transmission radio ne fonctionnerait pas durant le vol.

Remarquons, que la pression pourrait nous servir, mais si nous n’avons pas l’altitude déterminée par triangulation à cause d’une mauvaise liaison radio, il n’y a pas de raison que nous aillons la pression…Nous avons donc décidé d’utiliser la pression pour en déduire l’altitude mais ce au moyen d’autres capteurs non reliés au système GPS/APRS.