Nouvelles mesures sur les toits de Marrakech !

Écrit par E.THIBAULT le . Publié dans Culture scientifique et technique

Les trois élèves qui ont réfléchi l'an dernier sur le principe du four solaire, se sont lancés cette année dans les optimisations à y apporter pour l'utiliser dans un pays moins ensoleillé que le Maroc ! 

Cependant, manquant de Soleil depuis deux mois, ils ont été à nouveau accueillis par la Fondation Dar Bellarj et sa directrice Maha Elmadhi au coeur de la Médina de Marrakech. Ils ont été secondés par des jeunes de la Médina que l'on accueillera en avril 2015.  

Petite vidéo résumant ces 3 jours.

Un grand merci pour cet accueil sur ces 3 jours à la fondation Dar Bellarj qui est à l'image de sa directrice, Maha Elmadi, d'une générosité et d'une gentillesse exceptionnelles et qui fait preuve d'un grand respect d'autrui ! Quels formidables exemples que ces personnes pour nos jeunes.

Leurs objectifs étaient de voir si : 

- L'ajout d'une lentille de Fresnel permettrait de concentrer la lumière sur le récipient de cuisson et ainsi d'augmenter la vitesse de chauffe ; 

 

Les résultats ont été positifs puisque 1L d'eau a vu sa température augmenter de 21°C sur 20 min avec une lentille de Frenel contre seulement 15,6°C sur un four dans les mêmes conditions d'éclairement mais sans lentille de Fresnel. 

 

 

 

- L'ajout de coins aux réflecteurs permettrait d'augmenter la quantité d'énergie lumineuse récupérée. En effet, ils ont constaté que les parties grisées ci-contre avaient un intérêt moindre voir nul car ne réfléchissaient pas directement la lumière vers la vitre. Ils ont donc décidé d'ajouter des coins dans les angles comme sur la photo ci-dessous. 

Les résultats ont été tout aussi positifs. Alors que le four avait atteint une température intérieure constante de 145°C pour une température extérieure de 21°C, ils ont décidé d'ajouter les coins. La température du four est alors montée à 151,5°C. Cela correspond  à une augmentation de 5% du gradient de température entre intérieur et extérieur. 

 

 

- L'ouverture du four : En remplaçant le dessous du four par un double vitrage, et en ajoutant une parabole recouverte de papier miroir, ils espéraient  récupérer une grande quantité d'énergie solaire. 

   

Avant d'ajouter la parabole sous le four, ils ont laissé monter en température jusqu'à stabilisation. 145°C ont été atteints au niveau de la plaque noire. Puis ils ont ajouté la parabole avec précaution : la température est montée jusqu'à 180°C.

Mais aussi bien sûr un peu de détente avec :

- La présentation du projet de pièce de théâtre écrit par les jeunes de la fondation dans le cadre de l'échange avec le Lycée Jacques de Vaucanson. Seront présents sur scène, 6 jeunes marocains et 6 jeunes français et cette pièce sera jouée  à Tours en avril ! 

  

- Des repas typiquement marocains ! 

  

- Et de l'imprévu ! 

    

Voilà l'hospitalité marocaine !